Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LE VILLAGE DE MONSANTO

Collé sur le flanc abrupte et escarpé d’une colline, Monsanto se dresse fier de ses maisons de granit qui à la fois se démarquent et se confondent avec les rochers.

Le village fut conquis par le premier Roi du Portugal : D. Afonso Henriques en 1165, grâce à sa victoire sur les Maures et l’attribua aux Templiers, où un primitif château fut construit. Les différents souverains qui se succédèrent par la suite eurent à cœur de développer le village en lui accordant différentes chartes dont la tenue annuelle d’une foire. (XIVème siècle). Monsanto devint alors un important centre régional de commerce.

Au fil du temps le village perdit de son importance commerciale mais joua un rôle essentiel comme place forte régionale dont l’invincibilité fut prouvée à de nombreuses reprises (XVIIème et XVIIIème siècles). Il aura même résisté à la visite des troupes napoléoniennes !!

Au 19ème siècle, l'imposant château sera partiellement détruit par l'explosion d'un entrepôt de munitions.

 

Cependant Monsanto n’a jamais perdu l’aura du village médiéval, ce qui est peut-être sa caractéristique la plus frappante. Le panorama est à couper le souffle sur les collines verdoyantes qui l’entourent.

Il faut se perdre dans ses ruelles escarpées, dessinées par des maisons en pierre « encastrées » dans les rochers et des jardins luxuriants, et monter jusqu’au sommet de la colline. Entrez par les portes du château tout en profitant de sa magnificence, parcourrez les murailles et appréciez le magnifique paysage qui vous entoure.

N’oubliez au passage de prendre un petit bain dans les vestiges des thermes romains !!

 

Le village été élu en 1938 « village du Portugal »

LE VILLAGE DE MONSANTO
LE VILLAGE DE MONSANTO
LE VILLAGE DE MONSANTO
LE VILLAGE DE MONSANTO
LE VILLAGE DE MONSANTO
LE VILLAGE DE MONSANTO

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article