Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

QUI VEUT RISQUER SA VIE LA SAUVERA

Cette semaine, Jean Michel Richter nous propose la biographie de l’un de nos grands politiques des trente dernières années :

« Qui veut risquer sa vie la sauvera » de Jean Pierre Chevènement

Il est disponible à la Grande bibliothèque de l’Algarve en version Pdf ou en version Ebook. Contacter Anne-France Chapuis en message privé pour l’obtenir via Messenger ou WhatsApp ou en indiquant votre adresse mail à annefrance.chapuis@gmail.com

Jean-Pierre Chevènement nous fait entrer, pour la première fois, dans sa vie personnelle et familiale pour mieux nous raconter cinquante ans d'histoire française, d'engagements et de combats hors du commun.
Multipliant savoureuses anecdotes et portraits sans concession, il démythifie la " deuxième gauche " et croque avec une douce ironie son leader, Michel Rocard. Il évoque Mitterrand à différents moments d'une relation de trente ans, où la complicité le dispute à l'affrontement. Il dépeint aussi les figures de Laurent Fabius et de Lionel Jospin, et rappelle le rôle injustement sous-estimé de Pierre Mauroy et de Jacques Delors qui surent dire " non " à Mitterrand.
Éducation nationale, Défense, Intérieur : pendant près de dix ans, Chevènement donnera une colonne vertébrale à l'État. Quand viennent, en 1989-91, le grand retournement du monde et le triomphe planétaire du capitalisme financier, il ne renonce pas ! Il éclaire les raisons toujours actuelles qui le conduisirent à mettre en pratique à trois reprises sa célèbre formule " Un ministre, ça ferme sa gueule. Si ça veut l'ouvrir, ça démissionne ".
Ce récit m’a permis de me replonger dans la vie et l’engagement politique d’un grand défenseur du « républicanisme » qui a toujours fait passer l’intérêt supérieur de l’Etat avant ses engagements personnels.

Bonne semaine et bonne lecture à tous.

QUI VEUT RISQUER SA VIE LA SAUVERA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article