Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LE SUBJONCTIF

MON INITIATION AU PORTUGAIS 104

LE SUBJONCTIF EN PORTUGAIS

Le subjonctif est un mode utilisé pour exprimer un doute, un fait souhaité, une action incertaine qui n’a donc pas été réalisée au moment où l’on parle.

Il s’emploie donc avec des verbes exprimant l’envie, le souhait, le désir, l’émotion, le doute ou l’incertitude.

Afin de conjuguer le verbe au subjonctif, on utilise « que » avant le verbe.

L’on distingue essentiellement le présent et l’imparfait.

 

  • Le présent du subjonctif se forme à partir de la 1ère personne de l’indicatif où l’on remplace la désinence « o » par « e » pour les verbes en « ar », par « a » pour les verbes en « er » et en « ir ».

Falar : Fale, Fales , Fale, Falemos, Faleis, Falem

Beber : Beba , Bebas, Beba, Bebamos, Bebais, Bebam

Partir : Parta, Partas, Parta, Partamos, Partais, Partam

  • L’imparfait du subjonctif se forme à partir de la 1ère personne du passé simple où l’on remplace la désinence  « ei » par « asse » pour les verbes en « ar », par «esse » pour les verbes en « er » et par « isse » pour les verbe en « ir »

Falar : Falasse, Falasses, Falasse, Falassamos, Falasseis, Falassem

Beber : Bebesse, Bebesses, Bebesse, Bebesssemos, Bebesseis, Bebessem

Partir : Partisse, Partisses, Partisse, Partissemos, Partisseis, Partissem.

 

Il faut que j’y aille

Tenho que ir

 

Il est important qu’il puisse toujours marcher.  

É importante que ele  possa andar sempre.

 

Bien qu’il ait 90 ans, il est encore en pleine forme.

Embora tenha 90 anos, ele ainda está em ótima forma.

 

Je ne crois pas qu’ils se soient lavés.

Não acho que eles se tenham lavado.  

 

              Je doute que tu aies été surpris.

              Duvido que tenhas ficado surpreendido.

 

              Il faut qu’il soit sage.

              Ele tem que se portar bem.

 

 

 

 

 

 

 

LE SUBJONCTIF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article