Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LES PLURIELS EN PORTUGAIS

MON INITIATION AU PORTUGAIS 75

                COMME NOUS AIMONS- NOUS RETROUVER ENSEMBLE …. NOUS PARLONS PLURIEL

               

                En portugais le pluriel est facile …  Pour l’essentiel il faut juste rajouter un « s »

                Le vase, les vases :  o vaso, os vasos     

                Cette chaise, ces chaises : esta cadeira, estas cadeiras

                J’ai un beau livre, nous avons de beaux livres : Tenho um livro lindo, temos livros lindos

 

                Mais  il y a quelques variantes :

  • Les mots qui finissent par «  r, n, z,et s » on ajoute un « e » pour la liaison sonore :

 Le nez : o nariz , os narizes

 La mer : o mar, os mares

 La racine : a raiz, as raizes

 

  • Les mots qui finissent par « s » ou « x » sont invariables :

Le quai : o cais, os cais

La pierre onyx : a pedra ónix, as pedras ónix

Le thorax : o tórax, os tórax

 

  • Les mots finissant par « el » changent en « eis » ou « éis »

Le papier : o papel , os papeis

Le miel : o mel, os méis

 

  • Les mots qui finissent par « al, ol, ul » forment leur pluriel en « ais, ois, uis »

La voyelle : a vogal, as vogais

Le soleil : o sol, os sóis

Le phare : o farol, os faróis

 

  • Les mots qui finissent par  « ao » forment leur pluriel en  « ões, ães ou ães »

La garniture : a guarnição, as guarnições

Le savon : o sabão, os sabões

                       Le pain : o pão, os pães

                       Le grain : o grão, os grãos

 

  • Les mots qui finissent par  « m » forment leur pluriel en « ns »

Laverie : lavagem, lavagens

Le barrage : a barragem, as barragens

L’hommage : a homenagem, as homenagens

                      

  • Les substantivés : contrairement au français ils s’accordent

Les oui : os sins

Les non : os nãos

Les six : os seis 

Les Jean : os Joões

Les Marie : as Marias

 

 

LES PLURIELS EN PORTUGAIS

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article