Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE

Le tremblement de terre de Lisbonne de 1755.

Le premier novembre 1755, jour de la Toussaint, les rues de Lisbonne étaient animées par l’effervescence habituelle des journées de fête liturgique. Les églises regorgeaient de fidèles. Peu après neuf heures trente, un terrible rugissement, comme venu du centre de la terre, se fit entendre partout. Mais ce bruit n’alarma point les fidèles réunis dans les lieux de culte croyant en une intervention divine…  

Bientôt l’illusion céda néanmoins la place au cauchemar. En un instant, une violente secousse sismique détruisit Lisbonne et sema la panique parmi ses habitants. Le tremblement de terre fut suivi de deux effrayantes répliques. Les habitations qui résistèrent à la première secousse tombèrent ensuite lors de la seconde. Les rayons du soleil disparurent derrière un tourbillon de poussière. De longues journées durant, la terre fut ébranlée et vacillante.

 

Le jour de la calamité, dans les murs des bâtiments s’ouvrirent d’énormes fissures et beaucoup de maisons, de temples et de palais s’effondrèrent. Les quartiers les plus peuplés subirent les plus grands dommages.

Pris d’une peur panique de nombreux habitants se réfugièrent sur les quais et à proximité du port ; c’est à ce moment qu’un puissant tsunami se déclencha balayant tant les humains que les habitations ayant survécu au séisme.

Seuls quelques quartiers échappèrent à ce que beaucoup considérèrent comme une malédiction divine, en ce pays très catholique, mais ce fut pour être par la suite victime de l’immense incendie qui se déclencha ….

L’ampleur des dégâts renvoie de façon affligeante aux pertes humaines. Le nombre des victimes du cataclysme et des incendies qui s’en sont suivis ne sera jamais connu avec exactitude. Mais une estimation de l’ordre de 80 000 victimes semble être raisonnable.

 

Immédiatement le premier ministre, Sébastião de Melo, futur Marquis de Pombal, pris en main l’organisation des secours et la mise en place des mesures d’urgence. De nombreux cadavres furent immergés au large de l’estuaire afin d’éviter les épidémies. Les pilleurs furent immédiatement pendus… à titre d’exemple.

Architectes et ingénieurs furent embauchés pour se mettre à l’œuvre, en moins d’un an se dessinait le nouveau visage de Lisbonne avec ses larges avenues et grands espaces facilitant la mobilité de la population.

Mais tout cela eu un coût et amena le Portugal à se retirer de l’épopée coloniale.

Au niveau européen de nombreux philosophes des lumières s’emparèrent du thème dans leurs écrits, Voltaire, Rousseau, Kant, …..

 

Malgré la tristesse de l’évènement, il permit de faire avancer la réflexion sur les mesures à prendre contre les dangers de la sismologie notamment en terme de construction et de prévision.

 

LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE
LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE
LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE
LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE
LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE
LE TREMBLEMENT DE TERRE DE LISBONNE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article