Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LA VALLEE DU DOURO, 2nd partie - l'itinéraire touristique

Le point de départ de notre voyage à travers la vallée du Douro est la ville de Péso da Régua. La route sinueuse nous guide à travers les incroyables paysages du haut Douro. Nous enchaînons les montées et les descentes, en direction de São João da Pesqueira. Virage après virage, cette vallée nous dévoile tous ses secrets.

Les pentes qui bordent le Douro ont été sculptées pendant des siècles par le cours naturel du fleuve et l’effort surhumain des générations passées. Sa beauté est le fruit dans des portions égales de la générosité divine et de la sueur humaine. Le résultat est étonnant, des schistes brisés, des terrasses et des murs construits, un paysage unique transformé, couvert de vigne par le travail ardu de l’homme. Les dalles de schistes récupérées permettent d’élever les murets.

 

S. João de Pesqueira se trouve en plein cœur de la première région viticole délimitée où sont nés les célèbres vins de Porto. De par son passé, elle renferme un patrimoine historique riche et intéressant.

Ses habitants sont très attachés et très fiers de leur église Matriz, de la chapelle de la Misericórdia avec sa façade baroque, de l’Arco, surmonté par la Tour de l’Horloge, de l’Arcade (18ème siècle) qui a servi de marché, et du beau bâtiment de l’ancien Hôtel de Ville et de la prison (19ème siècle), où se trouve actuellement l’intéressant Musée Eduardo Tavares.

 

Miradouro de São Salvador do Mundo, non loin de là, le Point de Vue (Miradouro) de São Salvador do Mundo domine la vallée. Il est situé le long de la route qui relie São João da Pesqueira au barrage de Valeira. La vue magnifique, permet une perspective unique sur le fleuve, le barrage et le paysage environnant.

Il faut souvent prendre son souffle, montées et descentes permanentes se succèdent sur de petites routes étroites et sinueuses.

Faites des pauses régulières pour admirer le paysage associant vignes, terres et oliviers, auquel les terrasses qui le découpent donnent aux collines des allures zébrées. L’effet visuel est fascinant. Cette ambiance paisible et sereine est une bénédiction.

 

Torre de Moncorvo : Arrivés dans cette petite ville de Trás os Montes, Il fait très chaud, une halte au mini mercado, dans la rue principale, pour acheter de l’eau est indispensable.  Un arrêt s’impose, également à la coopérative fondée en 1962. Local voué à la commercialisation d’huile d’olive et de vins produits par ses 557 adhérents.

La ville se déploie dans un très vaste paysage montagneux, au-dessus d’une vallée fertile.

Elle est fière de son labyrinthe de rues médiévales, de ses maisons seigneuriales du 17ème et 18ème siècle et plus spécialement de sa magnifique Église du 16ème siècle.

 

Parc naturel de Vila Nova de Foz Côa est réputé pour ses peintures rupestres.

Situé le long de la rivière Côa, près de la confluence avec le Douro, dans un cadre grandiose et isolé, le parc a été créé pour préserver l’un des plus importants sites mondiaux de gravures rupestres en plein air du paléolithique. Réparties sur plusieurs sites, ces roches gravées ont été classées au patrimoine mondial de l’Unesco. 

 

Ainsi se termine notre parcours, à travers cette magnifique région. Nous espérons qu’ainsi à travers ces deux facettes vinicole et touristique nous vous auront fait mieux découvrir ces territoires.

 

LA VALLEE DU DOURO, 2nd partie - l'itinéraire touristique
LA VALLEE DU DOURO, 2nd partie - l'itinéraire touristique
LA VALLEE DU DOURO, 2nd partie - l'itinéraire touristique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article