Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)

Cette semaine je vous propose de découvrir l’une des plus célèbres bibliothèques de l’antiquité, la semaine prochaine je vous la présenterai dans sa version actuelle refondée en 2002 :

La grande bibliothèque d’Alexandrie (Egypte) : - 288 av J.C. / 47 – 642 ap J.C.


Fondation et développement :

Elle fut fondée entre 295 et 288 av. J.-C., par Ptolémée Ier Sôter, roi d'Égypte qui souhaitait faire d’Alexandrie la capitale culturelle du monde hellénique et même de supplanter Athènes. Il fit construire une université, un musée et une bibliothèque. Elle fut dotée dès le début de 400 000 papyrus et rouleaux de parchemins qui progressa jusqu’à 700 000 documents au temps de César.

 
Le musée devint un centre académique de hautes recherches où les savants étaient défrayés par le prince et où ils trouvaient les instruments, collections, jardins zoologiques et botaniques nécessaires à leurs travaux.
La plupart des œuvres écrites de l'Antiquité furent conservées dans ces collections, à partir desquelles des copies furent réalisées et diffusées dans les bibliothèques du monde entier.

 

Contrairement à nos bibliothèques modernes, il n’y avait pas de salles de lecture et d’étagères de rangement. Les papyrus étaient dans des niches situées dans les murs des portiques à colonnes (péripatos) servant de promenoir où les documents étaient lus à haute voix en déambulant.
 

Sa destruction :

En 47 av. J.-C., au cours de la guerre civile entre Jules César et les partisans de Pompée, un incendie est allumé sur ordre de César pour détruire la flotte égyptienne et les arsenaux. Le feu s’étend à certains entrepôts de la bibliothèque en anéantissant quelque 40 000 papyrus.

En 272, l'empereur Aurélien, au cours de sa campagne contre Zénobie, la reine de Palmyre, qui tient l’Asie Mineure, la Syrie et l’Egypte, aurait également causé des dégâts à la bibliothèque.

En 391, l'empereur chrétien Théodose Ier ordonne la fermeture du temple de Sérapis ; il y  fit brûler ou y aurait laissé brûler, les manuscrits non conformes à la foi chrétienne.

Lorsque les Arabes s'emparent d'Alexandrie (22 décembre 642), la bibliothèque est livrée aux flammes par l'ordre de leur chef Amrou ibn al-Asi. Selon le calife Omar Ier (v. 581-644) consulté sur ce qu'on doit faire de tous ces livres, la réponse fut : « S’ils sont conformes au Coran, ils sont inutiles, s’ils sont contraires au Coran, ils sont pernicieux : donc il faut les détruire ».

Enfin de nombreux séismes et raz-de-marées destructeurs, entre 115 et 630 après Jésus Christ, dont celui de 365 complétèrent l’action destructrice de la bibliothèque.

Ainsi pris fin la célèbre bibliothèque d’Alexandrie ……

Le semaine prochaine, je vous présenterai la nouvelle bibliothèque contemporaine.

 

LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)
LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)
LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)
LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)
LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)
LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)
LA GRANDE BIBLIOTHEQUE D'ALEXANDRIE (I)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article