Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LES HUITRES AU PORTUGAL

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd'hui je vais vous parler d'une des richesses du Portugal, les huîtres qui ravissent les papilles de tous les amateurs de fruits de mer.

Tout d'abord revenons sur l'histoire de l'huître au Portugal et les raisons de son succès.

La production d'huitres au Portugal (Ostrea angulata) remonte au 19ème siècle. A l’origine l’exploitation n’était pas vraiment « organisée », il s’agissait plus de gisements naturels dont le principal était dans la baie de Sétubal.

Elles ont été découvertes, à la fin du 19ème siècle, par les navires français qui mouillant dans ces ports en eaux profondes ont ramené en Europe des coquilles venues se fixer sur la coque des bateaux. De là l’idée a germé d’importer ces huitres dans les bassins français de l’atlantique afin notamment de  repeupler leurs viviers atteints par des épidémies.

Mais dès le début du vingtième siècle la production française devenant auto suffisante, les ostréiculteurs français cessèrent d’importer l’huitre portugaise.

Ce ne fut que dans les années 90 que l’intérêt des français pour les eaux portugaises, riches en planton, se développa. L’une des premières unités de production fut installée à Aveiro, puis d’autres vinrent en Algarve à Alvor, Cacela Velha et Tavira. La température de l’eau et sa luminosité accentuée par un climat favorable, profitent ainsi à une croissance accélérée des bivalves, rendant très intéressante leur implantation sur nos côtes.

Mais ces exploitations ne sont que des exploitations d’élevage, le Portugal ne disposant pas de nurseries. Les huitres qui y poussent sont donc introduites à l’état de « bébé » provenant directement des nurseries françaises. Elles parviennent au Portugal sur des supports généralement constitués de petits tubes de plastique sur lesquelles elles se sont fixées. Elles sont ensuite disposées dans des poches qui elles-mêmes sont fixées sur des tables. La taille des poches grandira au fur et à mesure de l’évolution de l’huitre.

La consommation des huitres au Portugal reste encore aujourd’hui anecdotique car l’huitre ne fait pas vraiment partie de la culture alimentaire locale, beaucoup plus orientée vers le poisson (morue et sardines) ainsi que les crustacés (crevettes). 98% de la production est donc réexportée au profit des bassins d’origine de la côte aquitaine.

Gageons qu’avec le développement du tourisme et l’arrivée de nombreux résidents français ceci va rapidement changer et que nous pourrons plus facilement trouver de belles huitres à déguster sous le soleil radieux du Portugal

 

LES HUITRES AU PORTUGAL
LES HUITRES AU PORTUGAL
LES HUITRES AU PORTUGAL

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article