Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LES AMANDIERS AU PORTUGAL

Je suis heureuse de vous retrouver cette semaine pour vous parler de l'amandier au Portugal, cet arbre magnifique qui dès la fin de l'hiver recouvre nos régions de ses multitudes de pétales blanches.

C'est un arbre très ancien qui s'est bien développé sur l'ensemble du bassin méditerranéen grâce à la douceur du climat. Nous concernant au Portugal on va le retrouver essentiellement dans le nord ( Tràs os Montes et vallée du Douro) ainsi qu'en Algarve.  

Dès que le beau soleil d'hiver vient inonder les cultures de ses puissants rayons, alors la terre se purifie et laisse éclore la blancheur de cette multitude de pétales. Nos régions sont alors recouvertes d'un blanc manteau semblable à un tapis de neige .......

D'ailleurs une célèbre légende nous enseigne sur les origines de l'amandier:

Il était une fois, alors que l'Algarve était sous l'occupation des Maures, un roi arabe, Ibn-Almundim qui s´'éprit d'une princesse qui venait des pays du Nord. Elle était jeune et belle et se nommait Gilda. Ses cheveux étaient couleur d'or et avait les yeux bleus. ils se marièrent et il y eu de nombreux jours de fêtes ....

  Mais avec le temps la princesse paraissait lasse et malheureuse, son époux ne savait plus quoi faire pour la rendre joyeuse. Un jour, elle lui dit qu'elle avait la nostalgie des champs couvert de neige de sa terre natale.

Le roi eu alors l'idée car il avait très peur de la perdre. Il ordonna de planter des amandiers dans tous l'Algarve. Et quand vint le printemps avec tous les arbres en fleurs, il appela la princesse pour lui montrer, du haut de ses remparts la campagne toute blanche. elle pensa alors qu'elle voyait de la neige... Elle en fut si heureuse que sa tristesse disparu pour toujours ..... 

Ainsi naquit l'amandier en Algarve... selon la légende bien sur !!

 

 

LES AMANDIERS AU PORTUGAL
LES AMANDIERS AU PORTUGAL
LES AMANDIERS AU PORTUGAL

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article