Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Grande Bibliothèque d'Algarve

LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE

C’est à partir de Charles V, qui installe sa collection de 917 livres dans une salle spécialement aménagée du Louvre, que les rois de France ont eu à cœur de réunir leurs livres dans une Librairie particulière.

En 1537, le roi François 1er introduit un principe nouveau, enjoignant aux imprimeurs et aux libraires de déposer à la librairie du château de Blois tout livre imprimé mis en vente dans le royaume. Cette obligation, appelée dépôt légal, constitue une étape fondamentale pour la bibliothèque royale. Ramenée à Paris, dans la seconde moitié du XVIe siècle, elle traverse, non sans dommages, les guerres de religion.

La Bibliothèque connaît son véritable développement à partir de 1666 sous Colbert, qui a pour ambition d'en faire un instrument à la gloire de Louis XIV. Il l'installe dans le quartier qu'elle occupe encore en faisant transférer les collections royales qui ne pouvaient trouver place au Louvre. Il mène une politique d'accroissement des collections, achetant ou recevant en don un grand nombre de bibliothèques privées.

En quelques décennies, la Bibliothèque s'empare de la première place en Europe. L'abbé Bignon, nommé bibliothécaire du Roi en 1719, va donner à la bibliothèque un éclat sans précédent. Il l'organise en départements et poursuit l'œuvre de ses prédécesseurs en matière d'acquisition de documents, très soucieux de faire entrer tous les ouvrages importants de l'Europe savante.

Au XXe siècle, la Bibliothèque ne cesse de s’agrandir. Mais ces extensions ne suffisent pas à résoudre les problèmes de stockage dus à l’explosion de la production imprimée. L'arrivée de plus en plus massive des collections, de nouveaux supports notamment audiovisuels pose des problèmes de conservation de plus en plus aigus. Le nombre de places offertes aux lecteurs est devenu insuffisant.

Malgré son effort de modernisation et d'informatisation, l'établissement a du mal à s'adapter aux nouvelles conditions de la production imprimée et de la demande de lecture.

Confrontée à ces difficultés inévitables nées de la croissance de la production imprimée et de la demande culturelle, la Bibliothèque nationale devait opérer une mutation.

Le 14 juillet 1988, François Mitterrand, annonce « la construction et l'aménagement de l'une ou de la plus grande et la plus moderne bibliothèque du monde.

Le 20 décembre 1996, la bibliothèque d'étude du site François-Mitterrand s'ouvre.

Le 8 octobre 1998, l'ouverture de la bibliothèque de recherche scelle l'achèvement de ce grand projet.

 

LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE
LA BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE FRANCE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article